Accueil
Index général
Contacter le Webmaster
Note de copyright
Particularités & fonctionnement
Vous pouvez participer
Appel aux internautes
Liens
Dernières mises à jour
Le livre d'or
Qui suis-je ?
Mon matériel (chéri)
La page des débutants
Quelques cotes
Ma galerie photographique
Ma carte blanche
Le tableau d'honneur
Historique de l'appareil photographique
La grande histoire de Pentax®
Les appareils photographiques de l'Est
Quelques modes d'emploi introuvables
Un petit « cours » de photographie
L'alphabet russe
Les logos des marques
Des bricolages pour photographes
Les mauvais plans à éviter absolument
Les théories influençant la photographie
Les fiches techniques
Mise au point sur...
Les secrets d'une photographie
Les tests approfondis
Les tests improbables
Quid du M42 ?
La photo vue par la toute jeune génération
Faire ses débuts en photo argentique
Faire ses débuts en photo numérique
Analogique | Numérique - Une alternative
Manifeste pour la lenteur en photographie
Questions & tuyaux en photo numérique
Quel objectif pour reflex Pentax numérique ?
Un fantasme devenu possible ?
Les foires à la photo - Dénicher des occaz
Un petit tour au laboratoire
Un peu de labo numérique
Choisir son appareil photographique
Quel appareil pour quelle photo ?
Choisir son (ses) objectif (s)
Choisir son statif
Quels accessoires envisager ?
Utiliser / faire revivre les filtres
Vérifier son matériel
Que penser des Kiev et de ceux qui les modifient ?
Acheter un appareil soviétique ?
Qu'est-ce que j'peux faire ? J'sais pas quoi faire !
Les lois d'une nouvelle expérience photographique
De l'acte photographique
Le grand match
Prendre soin de ses appareils photographiques
Où faire réviser/réparer son appareil photo ?
Composition : erreurs fréquentes à éviter plus conseils
Techniques photographiques évoluées
Programmer sa propre évolution photographique
Retrouver l'inspiration photographique
Créer un studio « professionnel » à moindre frais
Projets d'expérimentations
Expériences de paléophotographie
Parlons matériel (pas marque !)
Mes photographes préférés
Quid de la lomographie ?
Dernière minute
Questions / Réponses
1001 trucs à connaître
Et si on essayait de comprendre les photos ?
Et si on essayait l'originalité ?
Et si on s'essayait à la macrophotographie ?
Et si on s'essayait au panoramique ?
Et si on s'essayait à la trichromie ?
Et si on s'essayait à l'autochrome ?
Et si on s'essayait au noir et blanc créatif ?
Et si on se construisait un appareil sténopé ?
Et si on s'essayait au moyen format ?
Et si on s'essayait au grand format ?
Photographier sans lumière ?
Photographier avec un smartphone/une tablette
Photographier avec un compact bas de gamme
Ces petits trucs qui changent tout
La photographie itinérante
Les styles en photographie
La petite histoire d'une photographie
Devenir meilleur photographe
Équipement logiciel de qualité à bas prix !
Que peut-on attendre des logiciels photo ?
Divagations
Peut-on protéger ses créations ?
Le coin des polémiques
Votre labo numérique idéal
Hommage à FERNAND BIGNON
Lettre ouverte aux (futurs) argentistes
Les photographes sont tous C H A R L I E



 

Dans cette page, je vais envisager la création photographique de sujets tellement courus qu'ils ont été photographiés par tout le monde. Pourquoi parler de tels sujets ? Pour essayer de créer des images moins « carte postale », un tantinet plus originales, et, il faut le reconnaître, ce n'est pas toujours si facile... Par définition, je ferai l'impasse totale sur l'utilisation des filtres et de Photoshop ; certes, ils peuvent apporter un plus à une image mais n'entrainent aucune originalité au sens propre du terme...

Si vous appréciez cette page, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Les hauts lieux touristiques La mer
La pyrotechnie  


LES HAUTS LIEUX TOURISTIQUES

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Ce n'est pas parce qu'un site est classé parmi les hauts lieux touristiques, qu'il a été photographié des milliards de fois, sous tous les angles, par des voyageurs de tous les pays, qu'il nous faut les éviter sous le simple prétexte que nous serons incapables d'originalité !

Prenons un exemple emblématique :

Voilà ce que l'on peut retrouver un peu partout dans le monde... J'aurais pu prendre l'exemple de la tour Eiffel, mais bon, c'est peut-être encore plus banal que le Mont St Michel, donc je vais rester avec le MSM.

Cette image n'est franchement pas mauvaise, le Mont à marée basse, un ciel lumineux avec de très beaux nuages, presque pas de voiture, peu de piétons, une bonne composition, un bon éclairage, mais... Dieu que c'est banal !...

Bien sûr, face à ces lieux, quoi que l'on puisse faire, on peut être certain que quelqu'un d'autre aura certainement déjà fait la même chose ! Cela ne doit pas nous empêcher de tenter de sortir le plus possible des sentiers battus. Et, on n'est pas non plus obligé d'envisager des divagations pathologiques (via logiciels spécialisés) pour être original :

Cette composition est certainement unique au monde, elle est très originale (plus que celle qui consiste à placer le Mont sur la main de son ami-e-), elle est agréable, la composition est acceptable, les éclairages sont bons, les trucages acceptablement bien faits, mais cette île dans les nuages est par trop artificielle (même si j'aime assez l'image)...

Il faut donc essayer quelque chose de plus naturel !

Attendre le bon moment, laisser descendre la mer (ou la laisser monter), laisser les nuages se sculpter dans le ciel, attendre l'absence de piétons, l'absence de véhicules et d'engins de chantier, montrer qu'il n'y a pas que du sable ou de la vase à marée basse, veiller à une bonne exposition, une bonne composition et... on est déjà presque dans l'originalité !...

On peut toutefois aller encore plus loin :

Prendre un peu de recul, soigner son angle de visée, soigner sa composition et son éclairage, laisser les nuages se placer dans l'image et nous voilà avec un Mont St Michel devenu terrestre et non plus presqu'île ! Cette vision n'est très certainement pas unique au monde, mais elle peut passer pour originale par rapport à l'énorme majorité des images représentant ce lieu !...

Et puisqu'on y est, pourquoi ne pas pousser l'expérience à son extrémité :

Quelques kilomètres pour contourner un peu le Mont, et le voilà passé de presqu'île à terrestre... et même à terrien, comme s'il s'agissait d'une ferme dont les moutons vivent dans les prés... (N.B. : cette photo n'est pas truquée !!!)

Vous voyez, rien n'est jamais perdu ! Même face aux sujets les plus classiques et les plus photographiés, il est possible de chercher et de trouver des vues un peu plus originales que ce qui se voit généralement !... Il ne s'agit là que de quelques pistes, à vous d'en trouver d'autres...

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Si vous avez apprécié cet article, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

Retour en haut de la page


LA MER

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Et oui, deux sujets sur deux (pour l'instant) qui se situent en bord de mer... dois-je avouer que j'aime la mer ? Non, ce n'est pas nécessaire, n'est-ce pas ? Et bien, si un sujet est compliqué lorsqu'on souhaite être original, c'est bien celui-là !... Et puisque nous approchons de la période estivale, j'ai fouillé dans mes archives photographiques pour vous écrire ce sujet. Vous remarquerez des différences de rendu pour certaines photos, mais cette différence tient uniquement au fait que certaines images sont argentiques et d'autres sont numériques, avec une vaste collection de boîtiers d'âges différents.

Si vous comptez faire de la photographie originale de mer avec un boîtier numérique à objectifs interchangeables (reflex ou compact à objectif interchangeable), le premier point à prendre en compte au moment de vouloir être original est d'être particulièrement attentif à la propreté de votre capteur et à l'absence de gouttes d'eau sur votre objectif... le sable fin est... fin (!!!) et pénètre dans les boîtiers même si on ne change pas d'optique sur la plage (!...) et le vent de mer, quasiment constant, va systématiquement projeter des embruns sur la lentille frontale de votre objectif !… L'image classique comportera donc des taches et ce sera déjà original d'avoir des images propres !...

Vous connaissez tous l'image classique avec 50% de l'image constituée de ciel bleu et 50% de l'image constituée d'eau bleue !... Même si on place l'horizon ailleurs que sur la moitié du cliché, ce ne sera pas beaucoup mieux... Et puis, tout le monde n'a pas la « chance » de vivre une grande tempête avec des vagues de submersion... donc il ne faut pas trop compter sur ces phénomènes météos pour être original dans ses photos. Je vais vous donner ici quelques pistes de recherche, non, pas des images à recréer, mais bien des pistes de recherche !...

Très souvent, les photos de mer sont faites lors de ses vacances d'été, donc, outre l'originalité, il faut que ces images servent de souvenir. Là l'originalité est difficile à obtenir mais on peut très bien faire des photos de paysages un peu plus recherchées qui serviront très bien de photo souvenir !... Je vais donc diviser cet article en deux sous rubriques : les photos de paysage marin « souvenir » et les photos « recherche d'originalité » qui, avouons le, n'ont aucun intérêt dans le cadre des souvenirs de vacances !...

Je disais en début d'article que j'aimais la mer, mais uniquement les mers froides, vous ne trouverez donc aucun palmier et aucun cocotier dans ces photographies (certes, se focaliser sur les mers froides est déjà faire preuve d'une certaine originalité !...)


Voilà un exemple de photo souvenir pas trop banale. Certes on ne voit que la mer et le ciel, la plage n'est que suggérée, c'est la vague qui est mise en valeur, le ciel est très discret.


Utiliser la dune en avant plan permet de créer une image de « souvenir » tout à fait acceptable même si pas franchement originale.

Mais on peut se donner un peu de peine et obtenir des images vraiment intéressantes. Sortir sur la plage en dehors des « heures habituelles » de manière à bénéficier d'un éclairage naturel rasant, d'un ciel encore (ou déjà) sombre... c'est une belle photo de vacances, mais c'est également une bonne photo tout court, on est déjà dans l'originalité...

Et quitte à sortir en dehors des heures habituelles... entre les éclairages côtiers et les reflets sur les vagues, en pose longue...




Intermédiaire entre « souvenir » et « original », on peut montrer autre chose que la mer tout en sachant qu'elle est là, criante de présence même si quasiment invisible sur l'image...


Mais la mer c'est aussi les activités humaines en relation avec la mer, la pêche par exemple ! Cela peut donner des sujets intéressants et originaux... À ne pas négliger !...

L'ostréiculture aussi est une activité humaine qui offre des images intéressantes...

Mais passons plutôt à l'évocation indirecte de la mer...

Un trou creusé par un ver des sables et un simple coquillage évoquent déjà la mer, mais nous font un petit clin d'œil intéressant...

De même des animaux marins échoués à marée basse peuvent offrir des images insolites, comme cette méduse bleue assez inhabituelle...

Ou cette masse vivante indéfinissable...

Et que dire de cet arbre qui n'en est pas un ? Sympa non ?

Les animaux marins ont également toute leur place ici :



Sans compter que de par sa structure meuble, le sable peut nous offrir des opportunités de photographies intéressantes par les traces qu'il conserve...



Et, avec un regard curieux, le bord de mer peut nous réserver des surprises intéressantes...

...comme cette montagne de coquilles d'huitres (vides malheureusement !)... Il doit bien y en avoir une tonne, qu'est-ce que cette montagne fait là ? Je n'en sais rien, mais avouez que c'est intéressant !...

Mais on peut également montrer la mer par l'intermédiaire d'éléments totalement extérieurs :


On ne trouve ce genre d'image qu'en bord de mer... donc on peut très bien parler de la mer en ne montrant que la dune !...

Montrer la mer dans ce qu'elle a de plus banal peut être intéressant pour peu que l'on ait la possibilité de trouver un point de vue inhabituel !...


Et même si cela peut faire un peu carte postale professionnelle (ce n'est pas une honte après tout !), on peut montrer la mer via des éléments échoués. J'aime beaucoup cette image ! Le ciel est merveilleux et limpide, il donne à la mer une couleur grandiose, l'écume est dense comme de la crème chantilly (pose relativement longue) et le vent de terre arrache des vagues des embruns d'un meilleur effet !... NB : cette image n'est pas truquée, elle n'a pas été travaillée ni améliorée sur ordinateur... c'est ainsi que je préfère faire de la photo !...

Voilà, j'espère avoir pu vous montrer que même la mer, sujet banal en apparence, permet de créer des images intéressantes et originales... Si vous deviez passer vos prochaines vacances en bord de mer, essayez de regarder votre lieu de villégiature sous un autre angle et vous verrez que les surprises et les réussites photographiques seront nombreuses...

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Si vous avez apprécié cet article, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

Retour en haut de la page


LA PYROTECHNIE

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Tous les photographes amateurs ont essayé, au moins une fois, de fixer des images de feux d'artifice, surtout depuis les débuts du numérique puisque la proportion de chutes est très importante. Le problème de la photographie de feux d'artifice, c'est que le photographe n'a aucune idée de ce que le spectacle pyrotechnique lui réserve... il se retrouve donc totalement passif, j'aurais envie de dire captif du spectacle... En effet, comment être créatif quand on ne sait pas se qui va se produire et où cela va se produire !... L'intérêt de la photographie sera uniquement fonction du budget accordé au spectacle : des photos d'un feu d'artifice tiré sur un front de mer ou sur un lac appartenant à une ville riche seront certainement plus impressionnantes que celles couvrant le feu d'artifice d'une petite commune rurale de 10 habitants !...

Voilà justement le moment de se placer en faux par rapport à ce que je viens de dire et qui semble tellement évident ! Pour être créatif, il est (et de loin !) préférable de couvrir le feu d'artifice de la petite commune rurale plutôt que le feu d'artifice tiré depuis la tour Eiffel !... Le vrai spectacle, c'est vous qui allez le créer dans vos photos, vous ne vous contenterez pas d'espérer reproduire fidèlement les tableaux décidés par le pyrotechnicien !...

Je vais donc vous présenter quelques exemples de photos de feux d'artifice de pauvres et vous verrez que le résultat n'est pas sans intérêt !...


Voici un exemple de photo classique de pyrotechnique... Mais notez déjà quelques détails qui font déjà la différence : * un aspect étoilé discret des points les plus lumineux que l'on peut obtenir avec un filtre étoilé 4 branches ou mieux à l'aide d'un tissu présentant une trame (type nylon ou rideau) * un aspect bizarre de l'explosion de gauche en utilisant un objet qui module partiellement la réalité (ici un arbre) * une pose longue mais pas de trop de façon à conserver un ciel bien noir * la présence d'un petit OVNI sous la forme de 2 petits points bleus (en fait je ne sais pas ce que c'était, il s'agissait de deux ampoules -lointaines- colorées clignotantes qu'il me semblait intéressant d'incorporer dans l'image... l'effet clignotant donnant un aspect doux aux deux points).

Totalement à l'opposé de l'exemple précédent, une image onirique obtenue grâce à une pose vraiment longue (pour éclaircir le ciel et surexposer les explosions) et prise à main levée (de manière à flouter les éléments de l'image). Prendre soin de se déplacer de façon à faire entrer des arbres dans le cadre. C'est l'ensemble de ces défauts de création de la photo qui fait toute l'originalité et tout l'intérêt de cette image... J'ai créé cette image pour souligner le fait qu'il ne faut pas craindre de violer les règles de base admises par tous les photographes amateurs...

Même recette que précédemment, mais avec une pose moins longue (de façon à retrouver le ciel noir et moins souligner le flou causé par la prise de vue à main levée). Cette fois, en plus, mais cela est franchement un gros coup de bol qui n'avait rien de prévu (!!!) puisque découvert à postériori : l'apparition d'un visage fantomatique !... Qui fait, finalement, tout l'intérêt de la photo !...

Toujours la même technique (que j'aime beaucoup) de la pose longue et de la prise de vue à main levée. Cette fois j'ai utilisé un tissu créant des étoiles à 6 branches et j'ai décidé d'incorporer à l'image du mobilier urbain et d'utiliser un cadrage légèrement de travers pour créer un trouble chez le spectateur tout en créant un mouvement supplémentaire à l'image... À nouveau, j'utilise volontairement des effets qu'en théorie tous les photographes amateurs devraient s'efforcer d'éviter...

Et pour bien enfoncer le clou, voyez que l'utilisation volontaire d'erreurs de prise de vue peut permettre d'aboutir à des effets particulièrement intéressants et transformer une bête explosion en quelque chose de très original...

Et un autre exemple regroupant tous les trucs que je vous ai livré dans cet article...

Certes, le résultat est moins impressionnant qu'un "grand feu d'artifice" (très cher) mais avouez que ces images d'exemple ne sont pas dénuées d'intérêt et sont originales, plus que celles que vous auriez pu obtenir avec un "grand feu" qui aurait été tiré sur un lac !... Et c'est exactement le but de cet article !...

Bonnes recherches, bonnes photos.

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Si vous avez apprécié cet article, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

Retour en haut de la page


Flag Counter
En savoir plus