Accueil
Index général
Contacter le Webmaster
Note de copyright
Particularités & fonctionnement
Vous pouvez participer
Appel aux internautes
Liens
Dernières mises à jour
Le livre d'or
Qui suis-je ?
Mon matériel (chéri)
La page des débutants
Quelques cotes
Ma galerie photographique
Ma carte blanche
Le tableau d'honneur
Historique de l'appareil photographique
La grande histoire de Pentax®
Les appareils photographiques de l'Est
Quelques modes d'emploi introuvables
Un petit « cours » de photographie
L'alphabet russe
Les logos des marques
Des bricolages pour photographes
Les mauvais plans à éviter absolument
Les théories influençant la photographie
Les fiches techniques
Mise au point sur...
Les secrets d'une photographie
Les tests approfondis
Les tests improbables
Quid du M42 ?
La photo vue par la toute jeune génération
Faire ses débuts en photo argentique
Faire ses débuts en photo numérique
Analogique | Numérique - Une alternative
Manifeste pour la lenteur en photographie
Questions & tuyaux en photo numérique
Quel objectif pour reflex Pentax numérique ?
Un fantasme devenu possible ?
Les foires à la photo - Dénicher des occaz
Un petit tour au laboratoire
Un peu de labo numérique
Choisir son appareil photographique
Quel appareil pour quelle photo ?
Choisir son (ses) objectif (s)
Choisir son statif
Quels accessoires envisager ?
Utiliser / faire revivre les filtres
Vérifier son matériel
Que penser des Kiev et de ceux qui les modifient ?
Acheter un appareil soviétique ?
Qu'est-ce que j'peux faire ? J'sais pas quoi faire !
Les lois d'une nouvelle
expérience photographique
De l'acte photographique
Le grand match
Prendre soin de ses appareils photographiques
Où faire réviser/réparer son appareil photo ?
Composition : erreurs fréquentes à éviter plus conseils
Techniques photographiques évoluées
Programmer sa propre évolution photographique
Retrouver l'inspiration photographique
Créer un studio « professionnel » à moindre frais
Projets d'expérimentations
Expériences de paléophotographie
Parlons matériel (pas marque !)
Mes photographes préférés
Quid de la lomographie ?
Dernière minute
Questions / Réponses
1001 trucs à connaître
Et si on essayait de comprendre les photos ?
Et si on essayait l'originalité ?
Et si on s'essayait à la macrophotographie ?
Et si on s'essayait au panoramique ?
Et si on s'essayait à la trichromie ?
Et si on s'essayait à l'autochrome ?
Et si on s'essayait au noir et blanc créatif ?
Et si on se construisait un appareil sténopé ?
Et si on s'essayait au moyen format ?
Et si on s'essayait au grand format ?
Photographier sans lumière ?
Photographier avec un smartphone/une tablette
Photographier avec un compact bas de gamme
Ces petits trucs qui changent tout
La photographie itinérante
Les styles en photographie
La petite histoire d'une photographie
Devenir meilleur photographe
Équipement logiciel de qualité à bas prix !
Que peut-on attendre des logiciels photo ?
Divagations
Peut-on protéger ses créations ?
Le coin des polémiques
Votre labo numérique idéal
Hommage à FERNAND BIGNON
Lettre ouverte aux (futurs) argentistes
Les photographes sont tous C H A R L I E



 

Dans cette partie du site www.thydelor.eu je souhaite vous donner des clés pour sortir des chemins balisés de la photographie. Si l'acte de photographier est respectable, il ne doit pas systématiquement être pris au sérieux !!! Voici donc quelques pistes à explorer...

Si vous appréciez cette page, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Une nouvelle promenade photographique en 20 articles Revivre l'excitation de l'argentique avec son APN

UNE NOUVELLE PROMENADE PHOTOGRAPHIQUE EN 20 ARTICLES

Première expérience, quelques lois que je vous propose d'adopter pour voir la photographie autrement. Une nouvelle promenade photographique en 20 articles...

Article 1 : La sauge tu cultiveras.
Bien qu'il soit tout à fait possible d'en acheter pour peu cher ET bien qu'il soit tout à fait envisageable de ne pas se charger de l'ensemble des étapes de la photographie, la démarche que je vous propose inclue totalement cette phase !

Pour de plus amples informations, voir ici.

Article 2 : Le sel de mer tu récolteras.
Même remarque que pour l'article 1 ! Il est très facile d'acheter pour pas cher du sel de mer brut non purifié, il est beaucoup plus difficile de le récolter si on vit loin de la mer... transporter 1 litre d'eau de mer pour espérer récolter 35 g de sel... et passer tous ses congés au bord de la mer rien que pour récolter du sel... Mais bon, dans la mesure du possible, sans se prendre la tête, on peut très bien récolter 1 kg de sel de mer par évaporation pendant ses 15 jours de vacances balnéaires...


Pour de plus amples informations, voir ici. J'ai suspendu (provisoirement ?) la solution pourtant prometteuse en apparence... Elle n'est pas encore au point...

Article 3 : Un appareil photo argentique non sophistiqué tu choisiras.
Désolé pour les aficionados de la photo numérique, si simple que soit votre appareil numérique, il ne pourra pas entrer dans le cadre de cette expérience.

Le choix de l'appareil photo est extrêmement vaste !!!! Je vous conseillerai toutefois d'écarter les appareils ne permettant aucun réglage, ce que les angueliches appellent des point and shoot !... Vous aurez donc le choix du format, mini, petit, moyen et pourquoi pas grand format ? L'appareil idéal pour cette expérience étant un appareil ne possédant aucun automatisme et même pas de posemètre !!! Il en existe des millions sur le marché de l'occasion (et le marché aux puces est une excellente source d'approvisionnement !). Vous pourrez également trouver de nombreux exemples ici. Personnellement, je vais choisir un Zorki-1 pour vous accompagner dans cette expérience !... Je n'ai pas encore commencé, j'attends des volontaires pour m'accompagner !...

Pour de plus amples informations sur l'achat éventuel, voir ici et ici.

Article 4 : Des films noir et blanc exclusivement tu utiliseras.
D'une part, cela limitera le prix, en plus cela facilitera le développement et enfin cela augmentera les possibilités créatives en post-traitement numérique éventuel.

Article 5 : La technique de l'hyperfocale par cœur tu connaîtras.
Puisque souvent la rapidité de réaction est primordiale, et que l'appareil ne doit pas posséder d'autofocus, savoir utiliser cette technique est incontournable !...

Pour de plus amples informations, voir ici.

Article 6 : La technique du f/16 parfaitement tu manipuleras.
Puisque votre appareil ne possèdera pas de posemètre et que je déconseille l'utilisation d'un posemètre indépendant, il faut être capable de déterminer une exposition convenable avec toutefois un risque d'erreur ! Dans ce type d'expérience, même les erreurs apportent de grandes satisfactions (souvent !).

Pour de plus amples informations, voir ici.

Article 7 : Partout où tu iras, ton appareil tu emporteras.
Pour ce genre d'expérience, il faut absolument toujours être prêt à capter le petit "truc" qui fera la photo. Pas nécessaire d'avoir le sujet du siècle, le coup d'œil fera l'intérêt de la photo finale.

Article 8 : La photographie n'est pas un frein à ta vie, à elle tu l'intégreras.

C'est l'idée de l'absolue nécessité de construire une photo qui limite la grande majorité des photographes amateurs !... Si l'appareil, pour un temps au moins, est une extension naturelle du bras, un jour ou l'autre, tout sera modifié dans l'esprit de l'amateur.... et il devra réfléchir "photographie"... autant éviter d'en arriver là !

Article 9 :
N'importe où, n'importe quand ton appareil tu utiliseras.
Même la meilleure photo du Fujiyama ne fait plus vibrer personne ! La vie de tous les jours est bien plus palpitante en photographie...

Article 10 : T'approcher au plus près de ton sujet tu essayeras.
Trop souvent la timidité empêche l'amateur de capter LE moment ou LE détail qui fera LA bonne photographie. En prenant le parti du jeu, plus de timidité et de nouveaux horizons s'ouvriront.

Article 11 : Sans même cadrer, de photographier tu essayeras.
L'instantané est le but suprême de la photographie ! Le hasard fournit des milliards de sujets qu'on loupe à cause du temps perdu à la construction technique de la prise de vue ! Il est intéressant de se libérer de cette obligation ! L'art de la photo posée est noble, notre expérience doit nous permettre d'oublier l'art pour nous intéresser à la vie avec ses imperfections.

Article 12 : Sans penser, déclencher tu devras.
Déjà vaguement entrevu ci-dessus, cette règle généralisera l'approche photographique. Oublié le classicisme, oubliées les vieilles règles imposées, oubliés les maîtres du genre... C'est avec un esprit vierge (neuf) qu'on va tenter cette expérience.

Article 13 : Réactif tu seras.
Dans la mesure où tu auras appliqué ce qui a déjà été dit, toute ton attention se portera sur la rapidité du geste : déclencher, déclencher, déclencher encore.

Article 14 : Ne jamais essayer de savoir ce que l'image finale contiendra tu devras.
Toujours dans le même ordre d'idée, le maître mot de l'expérience sera ... la ... spon_ta_né_ité !...

Article 15 : « Et alors ? » ta réaction sera.
Qu'importe si la photo est mal cadrée, mal exposée, carrément loupée, l'expérience sera réussie, l'acte photographique a été réalisé !... Jeter des images n'est pas un crime, c'est d'ailleurs l'action la plus fréquente dans la vie du photographe...

Article 16 : Développer toi-même tu devras.
Puisque ma technique de développement est efficace et vraiment pas chère, allons-y, développons ! Je souhaite simplement l'utilisation du T-Kahwanol-S®, mais ce n'est pas une obligation... Cette expérience entraînera beaucoup de chutes... [qu'est-ce qu'on dit ici ?... Article 15 !!!] mais à moindre coût.

Article 17 : Scanner tes images argentiques tu devras.
Pour conserver ses négatifs à vie et profiter de ses images, rien de tel qu'un petit scan... L'investissement peut être minime (surtout en 24x36 !).

Article 18 : Retravailler numériquement tes images tu pourras.
Dans cette expérience, tout est permis !... Pourquoi pas s'offrir une colorisation, un trucage ou autre ? Les techniques numériques sont infinies et de nombreux logiciels sont gratuits !...

Article 19 : Mettre en valeur les résultats il faudra.
Même si de nombreux échecs jalonnent cette technique, les réussites pourront valoir le détour ! Dans ce cas, ne pas gaspiller son énergie et souligner les réussites plutôt que se lamenter sur les échecs.

Article 20 : Les meilleurs clichés tu publieras.
J'ai initialisé une expérience qui n'aura d'intérêt que si je ne suis pas le seul à la faire !... Envoyez-moi vos exploits par e-mail à « thierry.delorraine@laposte.net » en précisant l'appareil utilisé, la technique de développement, le logiciel utilisé, ainsi que vos noms et prénoms (pour le copyright) et votre adresse e-mail, je les publierai sur le site « www.thydelor.eu/ »

ATTENTION : IL NE S'AGIT ICI QUE D'UNE EXPÉRIENCE !!! CES QUELQUES PISTES NE DOIVENT EN AUCUNE MANIÈRE DEVENIR VOS NOUVELLES RÈGLES DE CRÉATION PHOTOGRAPHIQUE !!! C'EST JUSTE POUR LE « FUN », NE VOUS DÉTOURNEZ PAS DES « BONNES » HABITUDES MENANT AUX « BONNES » PHOTOGRAPHIES !!!

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Si vous avez apprécié cet article, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

Retour en haut de la page

REVIVRE L'EXCITATION DE L'ARGENTIQUE AVEC SON APPAREIL NUMÉRIQUE

Voilà encore une expérience qui ne sert strictement à rien me direz-vous... et bien, détrompez-vous !!! D'une part elle est très intéressante et d'autre part elle est très formatrice pour votre parcours photographique !!!

Voyez plutôt :

Le but du jeu, pour un certain temps au moins, est d'oublier que votre appareil photo numérique est un appareil numérique justement !... Malheureusement, cette expérience ne sera accessible qu'aux possesseurs d'appareils numériques équipés de viseurs optiques, compacts ou reflex, à l'exclusion de tous les compacts, bridges et hybrides possédant un viseur électronique ou uniquement l'écran LCD arrière pour effectuer la visée !...

Mais à quoi bon retourner dans le temps ? J'ai expliqué, par ailleurs, que le temps de l'argentique était un temps idéal pour sa formation photographique, mais je sais que tout le monde n'est pas disposé (ou n'a pas les moyens) d'investir dans un appareil argentique et toute la logistique qui suit pour développer ses films... aussi je vous ai concocté une "adaptation" qui ne demande pas de frais particulièrement importants, en fait, pas de frais du tout...

L'avantage de l'argentique par rapport au numérique, qui aujourd'hui est devenu un inconvénient, est le prix de chaque geste ! Je m'explique, vous aviez 1 film dans l'appareil (je n'envisagerai pas le fait d'en posséder d'autres dans son fourre tout), donc, au mieux, 36 poses d'autonomie (jusqu'à 9 poses si vous travaillez en moyen format 6x9 !) et une seule sensibilité ISO. Une fois la photo "dans la boîte", vous n'aviez aucun moyen de savoir à quoi elle ressemblait. Il fallait attendre le développement et le payer bien sûr (!) pour voir où on s'est trompé si l'image était loupée. Le prix de tout cela obligeait à apprendre rapidement et à comprendre rapidement ce qu'était la lumière, l'évaluer, la mesurer et régler ses paramètres d'expositions en fonction de ses conclusions...

Le numérique, lui, même si cela semble être un avantage, a l'inconvénient de permettre la visualisation immédiate du résultat, en cas d'échec il suffit de refaire l'image (pas toujours possible, selon le sujet !). Vous pouvez régler des sensibilités ISO différentes à chaque image, vous pouvez tirer des centaines d'images sur une même carte... bref, tout est fait pour inhiber votre évolution technique... et accessoirement, vous prive de l'excitation de... l'attente... Même si l'attente peut vous sembler frustrante, elle offre d'énormes possibilités d'apprentissage, en effet, cette période "non productive" va vous permettre de "digérer" vos réflexions, vos réglages, vos compositions etc...

Quoi préparer avant cette expérience ? Oh, pas grand chose ! Et rien que de très simple !...
— trouvez un bout de carton aux dimensions de votre écran LCD arrière ainsi que deux bouts de scotch. Attention, évitez le Chatterton qui sera plus difficile à nettoyer une fois le scotch retiré !... Vous avez compris, couvrez votre écran LCD, n'y ayant plus accès, vous ne pourrez pas voir le résultat de l'image prise, de même, vous ne pourrez pas être tentés de viser et de mettre au point via LiveView.
— insérez dans votre appareil une carte mémoire de très faible capacité (selon le "poids" des images que crée votre boîtier !) ou bien, essayez de ne pas tricher et limitez-vous à 36 images sur une carte quelle que soit sa capacité (dessiner une croix par photo sur un bout de papier au besoin...)
— placez-vous en ISO manuel et choisissez une valeur que vous ne modifierez pas de toute la durée du shooting. Vous pourrez renouveler l'expérience avec une autre sensibilité, un autre jour .
— désactivez la fonction d'élargissement de la plage dynamique (D-range).
— désactivez l'autofocus.
— réglez le mode de mesure d'exposition sur "pondération centrale", pas de multizone, pas de spot, rien...
— réglez le boîtier sur le mode "manuel", pas d'automatisme du tout, ni programme, ni priorité vitesse, ni priorité ouverture, rien...

Puis vous pourrez débuter votre balade photo. Soyez bien attentif à votre sujet, déterminez le cadrage, la mesure de l'exposition, l'éventuelle correction d'exposition, gérez votre profondeur de champ et déclenchez.

Quand vous aurez terminé vos 36 photos (il peut y en avoir plus ou moins selon la taille de votre carte mémoire mais limitez-vous à 36), retirez la carte et allez la déposer dans une boutique qui "développe" vos fichiers numériques. N'allez surtout pas à une borne (!!!), laissez votre carte en précisant que vous viendrez rechercher les épreuves le lendemain !... A l'époque de l'argentique, les résultats le lendemain étaient déjà exceptionnels, mais bon, il ne faut pas être plus royaliste que le roi. Je sais qu'il peut être tentant de retirer le carton et voir ce que ça a donné, ou d'introduire la carte dans votre ordinateur pour la même raison... mais résistez, cette phase est aussi importante que les précédentes...

Oubliez votre shooting et allez récupérer vos photos papier le lendemain.

De retour chez vous, visionnez les résultats en vous replaçant dans le contexte de la prise de vue, analysez vos images et notez toutes les erreurs.

En renouvelant l'expérience, vous verrez rapidement une évolution de la qualité de vos images !... En plus, c'est très ludique...

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Si vous avez apprécié cet article, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

Retour en haut de la page


Flag Counter
En savoir plus