Accueil
Index général
Contacter le Webmaster
Note de copyright
Particularités & fonctionnement
Vous pouvez participer
Appel aux internautes
Liens
Dernières mises à jour
Le livre d'or
Qui suis-je ?
Mon matériel (chéri)
La page des débutants
Quelques cotes
Ma galerie photographique
Ma carte blanche
Le tableau d'honneur
Historique de l'appareil photographique
La grande histoire de Pentax®
Les appareils photographiques de l'Est
Quelques modes d'emploi introuvables
Un petit « cours » de photographie
L'alphabet russe
Les logos des marques
Des bricolages pour photographes
Les mauvais plans à éviter absolument
Les théories influençant la photographie
Les fiches techniques
Mise au point sur...
Les secrets d'une photographie
Les tests approfondis
Les tests improbables
Quid du M42 ?
La photo vue par la toute jeune génération
Faire ses débuts en photo argentique
Faire ses débuts en photo numérique
Analogique | Numérique - Une alternative
Manifeste pour la lenteur en photographie
Questions & tuyaux en photo numérique
Quel objectif pour reflex Pentax numérique ?
Un fantasme devenu possible ?
Les foires à la photo - Dénicher des occaz
Un petit tour au laboratoire
Un peu de labo numérique
Choisir son appareil photographique
Quel appareil pour quelle photo ?
Choisir son (ses) objectif (s)
Choisir son statif
Quels accessoires envisager ?
Utiliser / faire revivre les filtres
Vérifier son matériel
Que penser des Kiev et de ceux qui les modifient ?
Acheter un appareil soviétique ?
Qu'est-ce que j'peux faire ? J'sais pas quoi faire !
Les lois d'une nouvelle expérience photographique
De l'acte photographique
Le grand match
Prendre soin de ses appareils photographiques
Où faire réviser/réparer son appareil photo ?
Composition : erreurs fréquentes à éviter plus conseils
Techniques photographiques évoluées
Programmer sa propre évolution photographique
Retrouver l'inspiration photographique
Créer un studio « professionnel » à moindre frais
Projets d'expérimentations
Expériences de paléophotographie
Parlons matériel (pas marque !)
Mes photographes préférés
Quid de la lomographie ?
Dernière minute
Questions / Réponses
1001 trucs à connaître
Et si on essayait de comprendre les photos ?
Et si on essayait l'originalité ?
Et si on s'essayait à la macrophotographie ?
Et si on s'essayait au panoramique ?
Et si on s'essayait à la trichromie ?
Et si on s'essayait à l'autochrome ?
Et si on s'essayait au noir et blanc créatif ?
Et si on se construisait un appareil sténopé ?
Et si on s'essayait au moyen format ?
Et si on s'essayait au grand format ?
Photographier sans lumière ?
Photographier avec un smartphone/une tablette
Photographier avec un compact bas de gamme
Ces petits trucs qui changent tout
La photographie itinérante
Les styles en photographie
La petite histoire d'une photographie
Devenir meilleur photographe
Équipement logiciel de qualité à bas prix !
Que peut-on attendre des logiciels photo ?
Divagations
Peut-on protéger ses créations ?
Le coin des polémiques
Votre labo numérique idéal
Hommage à FERNAND BIGNON
Lettre ouverte aux (futurs) argentistes
Les photographes sont tous C H A R L I E

 

Voir la licence Creative Commons Voir les conditions

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Si vous appréciez cette page, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

Tout au long de ce site, je vous parle de matériel soviétique (et accessoirement d'autres pays de « l'est ») mais faut-il acheter ? Comment acheter ? Que choisir ? Quoi éviter ? Si le choix d'un appareil photo n'est pas simple en soi (même pour les numériques actuels, voir le nombre de revues spécialisées !...), le choix d'un appareil soviétique relève du parcourt du combattant !...

Dans cette partie du site « www.thydelor.eu/ » je vais vous donner des pistes, des remarques, voire des conseils avisés (si possible non partisans !)... Dans la rubrique précédente, je vous ai parlé des Kiev moyen format, mais les soviétiques nous ont apporté bien d'autres modèles et beaucoup en petit format. Ce chapitre sera donc une généralisation du précédent.

Ce qu'il faut retenir des appareils soviétiques (mais d'autres aussi !)

Avant tout, hormis KMZ avec ses Horizon et Zenit, les russes et les ukrainiens ne fabriquent plus de matériel photographique. Les bélarusses, avec Lomo, fabriquent encore quelques modèles (oh bien modestes !). Cela veut donc dire que le matériel photographique d'ex-URSS est du matériel ancien, voire très ancien ! Il faut donc s'attendre à des difficultés d'approvisionnement sur le marché de l'occasion et donc, fort logiquement, à des difficultés encore plus grandes de trouver du matériel en excellent état ! Surtout que les perles soviétiques datent des années 1950 à 1960 !... Je vous laisse faire un rapide calcul pour déterminer leur âge !... Je vous parlerai, par ailleurs, dans une autre rubrique, de la façon de « bichonner » nos « vieilleries ».

Choisir un appareil soviétique

En premier lieu, choisir un appareil soviétique revient à choisir un appareil « ancien » ! De tout temps ça a été un retour en arrière de quelques décennies... Voyez ma liste (loin d'être exhaustive !) ici. Même quand il s'agissait de matériel « électronifié » (néologisme volontaire car ça me gène un peu de parler de matériel électronique parlant de matériel soviétique !), nous n'étions pas au niveau de la concurrence !...

Ensuite, choisir un appareil soviétique revient à choisir un appareil peu cher ! De tout temps, un appareil soviétique valait de 30 à 50% du prix des marques européennes ou japonaises !... Malheureusement, de nos jours, ce matériel est devenu du matériel neuf de fin de stock ou du matériel d'occasion et il est donc soumis à la loi de l'offre et de la demande !... Nombreux sont les appareils soviétiques anciens, rares (oui il y en a eu !), qui valent plus que du matériel actuel neuf, je connais même des Zorki d'immédiate après guerre qui valent plus que des Leica neufs (juste retour des choses ?). Sans compter qu'avec ce matériel il n'y a jamais eu aucune adéquation entre ce que cela vous coûte et ce que vous obtenez pour ce prix !... Le matériel, pour un même modèle, ne coûtait rien mais pouvait vous apporter beaucoup, ou bien, il ne coûtait toujours rien mais ne vous en donnait même pas pour le prix déboursé !... Satanée économie planifiée !... Aujourd'hui que les prix explosent (pour certains), il ne faudrait pas se tromper de cible !...

Enfin, choisir un appareil soviétique revient à choisir un appareil photographique, avec la même démarche que celle utilisée aujourd'hui !... Voyez déjà la rubrique ici pour aller plus loin...

Les « mauvais plans »

Sachez, avant toute chose, quel appareil était une perle et quel appareil était une daube !... En effet, certains Zorki, par exemple, étaient aussi bons, voire meilleurs que le Leica qu'ils copiaient... Alors que d'autres n'avaient de comparable que l'aspect, pour le reste, c'était du grand ... rien !!!

Si vous recherchez du moyen format :
—Évitez comme la peste les Saliout et Saliout S [САЛЮТ (ou Салюm) et САЛЮТ С], ils n'ont jamais été fiables même neufs...
—Évitez comme la peste les Zenit 80 [ЗЕНИТ], comme leurs cousins Saliout, ils n'ont jamais été fiables, même neufs...
—Évitez les KIEV-88 [КИЕВ], comme leurs ascendants les Saliout, ils n'ont que rarement été fiables.

Si vous recherchez du petit format :
—A moins que vos faibles moyens vous y obligent, évitez les FED-30, KIEV-10, KIEV-30, MMZ Villia, MMZ Elikon, GOMZ Smena, Zorki-10, etc... qui ne sont pas de mauvais appareils en soi mais qui n'apportent pas grand chose, en fait pas plus que les appareils correspondants des marques occidentales.

Ce qui fait le « prestige » des marques soviétiques, en réalité, ce sont les inspirations des marques occidentales comme la continuité des Zeiss-Contax (chez Kiev) ou Leica chez tous les autres. Mais là aussi il faut être très prudent ! Il ne faut pas se laisser éblouir par un « bel appareil » !... Les premiers FED sont de faibles erzats de Leica alors que les premiers Zorki sont pour certains mieux que les Leica eux-mêmes l
Inversement, les derniers FED sont bien meilleurs que les derniers Zorki !... Lisez déjà ce que j'ai dit sur les différents appareils listés ici. Puis allez voir mes conseils plus bas...

—Regardez le FED-1, il vous plait ? Alors allez voir chez Zorki qui fait le même et oubliez le FED !...
—Les FED-3b et 4 sont très peu intéressants. A éviter si possible.
—Les Kiev-4 et -4a construits après 1960 sont à proscrire...

Les « bons plans »

Si vous recherchez du moyen format :
—Si vous n'y connaissez pas grand chose en moyen format, n'hésitez pas... Lubitel est fait pour vous !... Les premiers modèles sont meilleurs que les derniers ! Le Lubitel 166 Universal permet de travailler dans plusieurs formats, ce qui peut être un autre avantage !... Le Komsomolet est très bien mais peut-être plus difficile à trouver aujourd'hui !... Il est vrai qu'ils ne sont pas simples d'utilisation, mais ce sont des professeurs de photographie de premier ordre !...
—Si vous avez déjà fait du moyen format carré, le Kiev-60 est un excellent appareil (si non fabriqué en 1990 ! N° de série 90xxxxxxxx)
—Si vous avez l'habitude du moyen format et que vous souhaitez un appareil de studio, il est possible de s'intéressé au Kiev-88 CM à condition de respecter à la lettre les précautions d'emploi !...

Si vous recherchez du petit format :
—Si votre préférence va vers le design des Zeiss-Contax, optez pour un Kiev-4 (ou 4a) à condition qu'il soit fabriqué avant 1961 !... (n°de série inférieure à 61000000). Le Kiev-2 est très bon mais introuvable, idem pour le Kiev-3 peut-être plus facile à dénicher... Pour les autres... n'y pensez même pas !...
—Si votre préférence va vers le design des Leica, bien qu'il soit assez difficile à utiliser, optez pour un Zorki-1 fabriqué en 1955 (n° de série 55xxxxxx avec 8 chiffres et surtout pas 7 chiffres !...) et monté avec un Industar-22. C'est un appareil tout simplement fantastique, copie du Leica II mais tellement mieux fini (plus récent) et de tellement meilleure qualité ! L'industar-22 dépassant et de loin les qualités de l'Elmar de Leica !...
— Si vous avez la chance de dénicher un Zorki-3 (ou -3M ou -3C) lancez-vous !... Mais ces derniers sont appréciés et rares et donc chers... mais quel matériel !...
—Un peu différent, mais plus facile à trouver car délaissé des collectionneurs, le FED-3a est un très bon appareil. Le problème est de ne pas le confondre avec le FED-3b, beaucoup plus laid et moins intéressant, même si équipé d'un levier d'armement.
—Si l'aspect extérieur vous est indifférent, si, il y a des appareils soviétiques très peu sexy (pour ne pas dire laids !) mais d'excellente qualité : je parle des FED-5, -10 et -11 même si plutôt balourds !
—Kiev propose un autre must to have : le Kiev-35a, repris du minox-2. C'est un excellent mini appareil !...

Et puis il y a les reflex petit format : les Kiev sont équipés d'une monture d'objectif compatible avec Nikon (à partir du Kiev-19) et les KMZ (Zenit) sont équipés d'une monture d'objectif compatible avec Pentax (à vis puis à baïonnette). Bien sûr, les premiers reflex Kiev sont laids à crier !!! Les suivants sont plus classiques et d'excellente facture ! Ce ne sont pas des Nikon (ni des copies de Nikon) mais ils sont tout à fait dignes d'être recommandés ! Les Zenit, eux, sont mieux connus en occident et ce n'est pas un hasard si ce sont eux qui ont initiés de nombreux amateurs à la photographie reflex 24x36... Ils ont énormément évolués avec le temps jusqu'à présenter des formes futuristes (si si !) et bien qu'en retard de 20 ans par rapport aux reflex occidentaux, ce sont d'excellentes machines !...

Mes conseils d'achat :

Il est, comme le disais je ne sais plus qui, des appareils tellement compliqués qu'à peine a-t-on fini de faire le point sur son enfant nouveau né que déjà le voilà parti faire son service militaire. L'appareil soviétique mythique, encore "abordable" aujourd'hui, est de ceux là mais je ne peux m'empêcher de le recommander !... Le Zorki-1d ou le Zorki-1e de 1955 avec son objectif Industar-22 !... Il est prodigieux ! Finition améliorée (quasiment parfaite !) aussi bien fait voire mieux fait que le Leica inspirateur !... Bien sûr, vous ne pourrez pas frimer avec lui (il ne s'appelle pas Leica !) mais dès que vous montrerez les photos prises avec lui, pour peu que vous ajoutiez un autoportrait avec lui dans la série, personne ne croira qu'il ne s'agit pas d'un Leica !... Personnellement je l'ai déjà essayé mais je n'en possède pas encore car j'en cherche un à l'aspect neuf et je ne désespère pas d'un dénicher un très bientôt !... MAIS ATTENTION TOUTEFOIS : Il faut savoir qu'on ne peut pas acheter de Zorki-1 sur internet !... Le Zorki-1, comme de nombreux autres appareils, sont à chargement par le dessous. Cela signifie qu'on n'a pas la possibilité d'ouvrir le dos de l'appareil et donc qu'on ne peut en aucun cas visualiser le rideau !... Un tel appareil peut avoir un aspect neuf et avoir un rideau en pièces sans que l'on puisse s'en rendre compte !... Il est donc, de ce fait, indispensable de faire un film test pour vérifier l'intégrité du rideau !... Un micro trou = toutes les images seront « brulées »... En plus, sachez que pour extraordinaire qu'il est, le Zorki-1 doit se mériter... le simple chargement du film est déjà un parcours du combattant !... Le télémètre a une base étroite et en plus il est aussi sombre qu'un donjon... la mise au point ne sera pas un cadeau non plus... vous portez des lunettes ? en plus ??? alors sachez qu'il n'y a pas de possibilité de correction dioptrique !!! Mais il est fou ce Webmaster pour conseiller une telle daube !... Peut-être pas, essayez-en un, vous verrez... MISE À JOUR : ça y est... je l'ai trouvé mon exemplaire de 1955 en état neuf !!!
—Le Zorki-2 n'est pas mal non plus mais vous ne le trouverez pas, trop couru par les collectionneurs à cause de sa rareté.
—Le Zorki-3 qui ressemble à s'y méprendre au Leica-IIIc alors qu'il est né plus de 5 ans avant lui est également un appareil fantastique mais à l'obturateur fragile ! Reste le Zorki-3M que vous aurez un mal fou à trouver et même le Zorki-3C (qui est moins aimé car ne ressemblant plus vraiment à un Leica) que j'adore mais sa rareté me pousse à ne pas trop vous faire saliver !...
—Le FED-2, pas terrible d'aspect, n'est certainement pas un des premiers à conseiller mais il peut éventuellement être un très bon compagnon photographique.
—Horrible s'il en est, le FED-5 avec tous ses défauts, peut également être un excellent compagnon mais que je ne conseillerai pas de premier abord, même s'il s'agit d'une bestiole bien attachante...
—J'ai déjà évoqué les Komsomolet et autre Lubitel que je recommanderai avec insistance ! Bien sûr, ils n'ont rien de luxueux, ils sont difficiles à utiliser mais ils ne vous laisseront jamais tomber, de vrais baroudeurs moyen format 6x6 (et d'un poids négligeable puisqu'en bakélite !)
—Dans une autre gamme de poids (et de luxe) cette fois, le Kiev-60 est, à mon humble avis, le meilleur des moyen format que l'on puisse acquérir, même avec un prix qui commence sérieusement à exploser (ceci expliquant certainement cela !). On ne pourra jamais le comparer à un Pentax 6x7 en terme de puissance ou de fiabilité ou de prestige (ni en terme de prix d'ailleurs !) pour une philosophie semblable... mais je n'échangerais pas mon Kiev-60 même contre un Pentax 6x7 (parce que j'en possède également un ? Peut-être, mais ce n'est pas la seule raison !...)
—Dans une autre gamme, toujours pas de quoi briller en société, je ne pourrais pas m'empêcher de vous stimuler à acquérir un Zenit, surtout le dernier né des "métalliques" de KMZ : le Zenit-12. C'est une excellent reflex, solide fiable, peu (voire pas) "piègeux" avec des capacités largement en retrait par rapport aux productions européennes et japonaises de l'époque (1970-1990), mais excellent tout de même.

En conclusion :

—J'ai intitulé cette rubrique « Acheter un appareil soviétique ? » la réponse est incontestablement OUI ! Ils ont une mauvaise réputation ? Justement !... Ils ne savent faire que de la photo argentique ? Bien sûr et alors ? Je n'échangerai pas mon plus « mauvais » appareil soviétique contre le « meilleur » appareil numérique d'aujourd'hui !... En plus, il s'agit de fabriquer des images non ? Pas de mitrailler à tout va !!! On parle bien de photographie dans ce site ?...

—Je me permets de traduire l'introduction d'un super site (malheureusement en anglais) qui traite des Kiev moyen format et qui dit, en substance : « Oui, nous aimons (et parfois détestons), nos appareils Kiev. Certains nous traitent de fous. Certains pensent que nous sommes une bande de petits joueurs qui ne peuvent pas s'offrir de "vrais" appareils. Oups, ces personnes peuvent même avoir partiellement raison ! Mais la plupart d'entre nous aiment vraiment se faire plaisir en utilisant nos appareils non conventionnels, capricieux, voire impitoyables. Faites un simple essai pour comprendre pourquoi... vous pourriez même avoir envie d'en posséder un rien qu'à vous !... Vous voilà averti : l'achat de votre premier appareil photo Kiev pourrait être le début d'une dégringolade inexorable qui fera de vous un vrai Kievalcoolique. Mais rassurez-vous, vous ne serez pas le seul... »

Et ce qui vaut pour les Kiev vaut pour les autres aussi !...

MISE À JOUR

Ca y est, j'ai trouvé un Zorki-1e « neuf » de 1955 avec son Industar-22 !!! Le temps de le tester et je vous ferai un topo sur cet appareil et, tant que j'y serai, un mode d'emploi !...

Pour la description c'est ici.

Pour le test approfondi c'est ici.

Pour le mode de chargement (particulier) c'est ici et ici.

Pour le mode d'emploi c'est ici.

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Si vous avez apprécié cet article, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

Retour en haut de la page



Flag Counter
En savoir plus