Accueil
Index général
Contacter le Webmaster
Note de copyright
Particularités & fonctionnement
Vous pouvez participer
Appel aux internautes
Liens
Dernières mises à jour
Le livre d'or
Qui suis-je ?
Mon matériel (chéri)
La page des débutants
Quelques cotes
Ma galerie photographique
Ma carte blanche
Le tableau d'honneur
Historique de l'appareil photographique
La grande histoire de Pentax®
Les appareils photographiques de l'Est
Quelques modes d'emploi introuvables
Un petit « cours » de photographie
L'alphabet russe
Les logos des marques
Des bricolages pour photographes
Les mauvais plans à éviter absolument
Les théories influençant la photographie
Les fiches techniques
Mise au point sur...
Les secrets d'une photographie
Les tests approfondis
Les tests improbables
Quid du M42 ?
La photo vue par la toute jeune génération
Faire ses débuts en photo argentique
Faire ses débuts en photo numérique
Analogique | Numérique - Une alternative
Manifeste pour la lenteur en photographie
Questions & tuyaux en photo numérique
Quel objectif pour reflex Pentax numérique ?
Un fantasme devenu possible ?
Les foires à la photo - Dénicher des occaz
Un petit tour au laboratoire
Un peu de labo numérique
Choisir son appareil photographique
Quel appareil pour quelle photo ?
Choisir son (ses) objectif (s)
Choisir son statif
Quels accessoires envisager ?
Utiliser / faire revivre les filtres
Vérifier son matériel
Que penser des Kiev et de ceux qui les modifient ?
Acheter un appareil soviétique ?
Qu'est-ce que j'peux faire ? J'sais pas quoi faire !
Les lois d'une nouvelle expérience photographique
De l'acte photographique
Le grand match
Prendre soin de ses appareils photographiques
Où faire réviser/réparer son appareil photo ?
Composition : erreurs fréquentes à éviter plus conseils
Techniques photographiques évoluées
Programmer sa propre évolution photographique
Retrouver l'inspiration photographique
Créer un studio « professionnel » à moindre frais
Projets d'expérimentations
Expériences de paléophotographie
Parlons matériel (pas marque !)
Mes photographes préférés
Quid de la lomographie ?
Dernière minute
Questions / Réponses
1001 trucs à connaître
Et si on essayait de comprendre les photos ?
Et si on essayait l'originalité ?
Et si on s'essayait à la macrophotographie ?
Et si on s'essayait au panoramique ?
Et si on s'essayait à la trichromie ?
Et si on s'essayait à l'autochrome ?
Et si on s'essayait au noir et blanc créatif ?
Et si on se construisait un appareil sténopé ?
Et si on s'essayait au moyen format ?
Et si on s'essayait au grand format ?
Photographier sans lumière ?
Photographier avec un smartphone/une tablette
Photographier avec un compact bas de gamme
Ces petits trucs qui changent tout
La photographie itinérante
Les styles en photographie
La petite histoire d'une photographie
Devenir meilleur photographe
Équipement logiciel de qualité à bas prix !
Que peut-on attendre des logiciels photo ?
Divagations
Peut-on protéger ses créations ?
Le coin des polémiques
Votre labo numérique idéal
Compétences photographiques
Apprendre à voir
Tout, tout, tout, sur l'exposition...
Le summum de la vie d'une photo: l'expo photo
Photographier avec...
Hommage à FERNAND BIGNON
Lettre ouverte aux (futurs) argentistes
Vous témoignez
Les photographes sont tous C H A R L I E

Dans cette partie du site www.thydelor.eu je vais essayer de vous parler un peu de la photographie argentique et comment, en 2013 (et plus), on peut s'atteler à cette activité des plus intéressantes. Cela peut sembler anachronique de parler de photographie argentique en 2013 (et plus), plus de 10 ans après l'avènement de la photographie numérique grand public, mais si j'ai longuement hésité à créer une page spéciale, je sais aujourd'hui que cette rubrique est indispensable...

Si vous appréciez cette page, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.


ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu
Pourquoi revenir à la photographie argentique ? À quelles différences dois-je m'attendre ?
Pourquoi aimer (préférer) le film ? Quid du grain ?
Choisir son matériel Quel niveau de gamme pour son boîtier d'occasion ?
Quel film utiliser ? Quel film pour quel rendu ?
Avantage de l'archivage argentique (s/digital) Le prix de l'argentique
Différence de qualité argentique/numérique ? Comment utiliser le noir et blanc ?
Les EXIFs sont plus importants en argentique ! Du matériel argentique neuf ?
Conseil d'achat de boîtiers argentiques d'occasion à moins de 100€ Connaissance et utilisation du codage DX
Peut-on débuter la photo argentique sans se ruiner ? Comment je choisis et j'expose mes films N&B ?
Le format du film influe-t-il sur la qualité technique de l'image ? Cinq bonnes raisons pour encore photographier avec des pellicules (de film argentique)
Une confirmation éclatante ! Ah le bon vieux temps !
Les 3 erreurs classiques des débutants en argentique Quid de la mort de l'argentique en 2018 ?
Donc vous avez un film à développer / tirer ? Avant de passer à l'argentique !...
Comment découvrir son film favori ? Photographiez votre quartier en argentique
Photographier beaucoup ! Vous avez besoin d'arguments supplémentaires pour aimer le film ?
Les 3 points fondamentaux de la suprématie du film État de l'offre de films en 2019
Votre premier boîtier argentique pour moins de 50€ Le meilleur choix de premier appareil argentique
Comment simplifier ses débuts en photo argentique Choisir un boîtier mécanique ou électronique ?


VOTRE PREMIER BOÎTIER ARGENTIQUE POUR MOINS DE 50€

Je pense que l'envie de faire de la photographie argentique vous ronge littéralement à force de lire tout ce que vous pouvez trouver dans mon site (et d'autres) mais vous n'êtes pas sûr d'accrocher donc vous craignez de vous lancer dans un achat inconsidéré... Et je conçois très bien que vous ayez assez de choses à acheter sans encore investir dans un boîtier... Aussi, je vous proposerai quelques supers boîtiers pour moins de 50€... cela ne vous mettra pas sur la paille !...

En plus du prix, j'ai essayé de m'imposer un autre critère : la simplicité d'utilisation ! Il y aurait des centaines de super boîtiers à vous recommander, mais à un tel prix et avec la simplicité en plus, je pense ne pas me tromper beaucoup en vous proposant ces trois-là...

Pentax Spotmatic

Le Pentax Spotmatic est sans conteste le meilleur appareil photo pour débutant que vous pouvez acheter pour ce prix, objectif inclus. Il peut sembler simple, pas terrible et sous-spécifié, mais cet appareil photo est tout simplement le meilleur choix pour les nouveaux photographes qui souhaitent apprendre l’art de la photographie argentique. Certes, il y aurait aussi le Pentax K1000 qui serait un candidat extraordinaire, mais puisqu'un peu trop spartiate pour le vrai débutant, je ne l'ai pas retenu.

Sur le papier, le Pentax Spotmatic semble être un appareil photo extrêmement inintéressant. Sa fiche technique se lit comme beaucoup d’autres de son époque : un obturateur mécanique de 1seconde à 1/1000e de seconde, un test de profondeur de champ (que le K1000 ne propose pas), un retardateur (que le K1000 ne propose pas), un port de synchronisation PC et un posemètre.

Mais bien que cela puisse paraître ridicule, il y a quelques trucs qui propulsent le Spotmatic dans la vraie grandeur. Premièrement, son système de mesure ne peut être activé qu’en actionnant le commutateur de mesure, lequel est directement lié au levier d’aperçu de la profondeur de champ. Cela peut sembler inférieur au contrôle TTL à pleine ouverture que nous connaissons et aimons aujourd'hui, mais cela peut être intéressant pour les nouveaux venus. Cette conception l'oblige à vraiment déterminer quelle ouverture il souhaite utiliser pour une scène donnée, ce qui est excellent pour enseigner aux nouveaux le concept de profondeur de champ (un concept parmi les plus importants de la photographie).
Deuxièmement, la monture M42 du Spotmatic (que le K1000 ne propose pas) offre l'un des choix d'objectifs les plus importants disponibles pour tous les appareils photo utilisant des films. Des objectifs incroyables signés Pentax, Mamiya, Yashica, Pentacon et même Carl Zeiss Jena (voir l'article ici), etc. sont disponibles pour le Spotmatic, ce qui donne aux nouveaux amateurs une marge de manœuvre suffisante pour construire un système véritablement pro... Et puis, les Spotmatic sont très bon marché puisque qu'ils ont été produits en quantités énormes, nous pouvons facilement en trouver en bon état de fonctionnement avec un objectif de 50 mm pour environ 50€. Si cela ne suffit pas pour vous vendre cet appareil photo, je ne sais pas ce qui faudra vous dire..

Minolta SRT 101

Durable, mécanique, magnifique, le SRT est tout cela. Et c'est aussi l'appareil photo idéal pour les nouveaux amateurs. Pourquoi ? Allons-y.

Machine particulièrement conviviale, le SRT a été le premier appareil photo de Minolta avec une mesure TTL réelle (couplée à la vitesse du film et de l'obturateur). Il s'agit également du premier appareil photo au monde doté d'un système de mesure matricielle (pour vous, nouveau venu, cela devrait signifier une mesure super précise des situations d'éclairage). Le système de compensation du contraste de la lumière de Minolta signifie que l'appareil photo fait un travail merveilleux en empêchant les ombres bouchées (sous-exposées) ou les hautes lumières brulées (surexposées). Cela signifie que l'appareil photo vous aidera à exposer vos photos avec plus de précision. Et ça fonctionne !!!

En plus, il propose tout ce qui est indispensable au photographe débutant comme évolué.

Il est entièrement mécanique et les piles alimentent uniquement le posemètre, ce qui signifie que si les piles vous lâchent, votre appareil photo déclenchera toujours à toutes les vitesses. Les piles sont faciles à trouver et bon marché, vous ne devriez donc pas manquer d'énergie.

Il gère des vitesses de film (sensibilités) allant de 6 ISO à 6400 ISO (ce qui est fou pour un appareil photo de cette génération puisque la plupart supportait une sensibilité maximale de 1600 ISO).
Il est capable de vitesses allant de 1 seconde à 1/1000 de seconde, plus « B » pour les longues expositions, et il est doté d'un verrouillage du miroir (utile si vous voulez essayer la macro ou l'astrophotographie).
Le viseur est non seulement grand, mais extrêmement précis et affiche à la fois la vitesse d'obturation et la mesure de l'exposition. L'avance du film est douce et le déclencheur est net, l'appareil photo sent bon la qualité. Mais ce que je considère comme l'atout le plus précieux du SRT, ce sont les objectifs Minolta. Plus abordables que leurs homologues de Nikon et de Canon (entre autre), le verre Rokkor de Minolta est généralement sous-estimé mais peut tenir tête aux grandes marques japonaises. De bons exemplaires de SRT 101 (en argent - les boîtiers noirs valent un peu plus) avec un objectif 58mm f/1.4 ou 50mm f/1.7 peuvent être trouvés pour moins de 50€ et toute personne qui choisit un SRT comme premier appareil photo argentique accueillera un ami pour longtemps.

Canon EOS 500

Pas aussi sexy ou vintage que les choix précédents, le Canon EOS 500 a cependant tout pour plaire. Cet appareil photo est doté de nombreuses capacités techniques. Pourquoi est-il parfait pour les nouveaux amateurs d'argentique ? D'une part, il est assez moderne pour que le photographe ne se sente pas complètement largué en venant d'un reflex numérique.

Les modes de prise de vue incluent l'automatique complet, le manuel complet, l'exposition automatique à priorité ouverture, l'exposition automatique à priorité obturation, etc. Cette grande variété de modes de prise de vue en fait l'appareil photo idéal pour les amateurs qui souhaitent simplement viser et photographier, ainsi que pour ceux qui souhaitent approfondir les bases de la photographie créative.

Il possède un système de mise au point automatique impressionnant et exceptionnellement réactif (contrairement à ce que pensent des boîtiers argentiques les photographes numériques) pour aider les nouveaux photographes à mettre au point, il dispose d'un écran LCD (non, pas derrière !) avec un écran d'informations étendu pour que nous sachions ce que nous faisons, une compensation d'exposition pour les situations d'éclairage difficiles, un avertissement de bougé de l'appareil, nous savons quand il fait trop sombre, chargement et rembobinage automatique du film, retardateur, fonction de multi-exposition et flash intégré.

Toutes ces possibilités correspondent à un boîtier capable de faire tout ce qu'un photographe peut lui demander. Il utilise les objectifs à monture EF de Canon, ce qui en fait un boîtier qui peut évoluer avec vos compétences. Certains de ces objectifs de classe mondiale ont une valeur ridicule. Attrapez et montez le 50 mm f/1.8 de Canon et vous disposerez d'un modeste système capable de faire des photos de classe galerie (une fois que vous aurez un peu de pratique).

Il n'est pas aussi durable et solide que les choix précédents et, datant de l'ère du design en plastique brillant, il n'est certainement pas aussi beau non plus. Mais cela ne devrait pas dissuader ceux qui veulent simplement prendre d’excellentes photos dès l’achat du 500. C'est un super appareil photo aussi.

___

Voilà mes choix. Et voici quelques conseils judicieux - essayez de trouver un appareil photo qui fonctionne parfaitement, lisez mes articles sur les techniques d'achat du matériel ancien (vous pouvez chercher ici). Bien sûr, le prix peut être un peu plus élevé que ce que nous avons promis ici, mais vous aurez l'esprit tranquille si vous achetez comme je vous le recommande.

Maintenant, je sais qu'il existe des centaines de boîtiers qui pourraient facilement être la meilleure machine à moins de 50€ -il faudra que je vous propose un article plus vaste-. Ce ne sont là que quelques choix simples pour guider ceux qui se débattent dans leur recherche. Si vous pensez que j'ai manqué la cible, merci d'attendre l'article suivant !!!...

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Si vous avez apprécié cet article, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

Retour en haut de la page


LE MEILLEUR CHOIX DE PREMIER APPAREIL ARGENTIQUE

C'est l'une des questions que l'on me pose le plus souvent. Chaque jour, de nouveaux photographes et/ou de photographes numériques expérimentés me demandent de les aider à choisir leur premier appareil photo argentique. Ce n'est pas une tâche facile. Souvent, je ne connais pas les objectifs, le niveau d'expérience ou le budget du demandeur. Ce que je sais, c'est qu'il existe un appareil argentique pour tout le monde et pour chacun d'entre nous. Il faut juste le trouver !

Dans cet esprit, j'ai dressé une liste d'appareils photo recommandés pour les personnes cherchant à acheter leur premier appareil photo argentique. Des photographes totalement inexpérimentés à ceux qui recherchent l'appareil photo ultime, j'ai pris le temps de préparer une liste qui aidera tout débutant à trouver l'appareil photo argentique qui lui convient. Je vous ai déjà livré l'article précédent pour cela, je le complète ici, comme promis, mais je dois, déjà avant de commencer, ajouter que de nombreux autres appareils pourraient figurer dans cette liste... Il est impossible de tous les lister mais j'ai essayé de me concentrer sur ceux qui ont toujours fait l'unanimité en leur temps...

Nouveau photographe argentique, vous voulez photographier juste pour le plaisir, sans vous prendre la tête.
Vous aimez le look du film, mais vous n'avez jamais utilisé un appareil photo argentique sérieux. De plus, les commandes manuelles ne vous inspirent pas trop et vous ne savez pas comment la vitesse d'obturation, l'ouverture et la sensibilité ISO affectent le processus de création d'image. En plus, cela ne vous intéresse pas du tout. Vous voulez simplement vous amuser avec vos amis, aller à la plage, courir en ville et impressionner des films en même temps. En gros, c'est comme si vous faisiez du numérique mais en faisant du film...

Si cela vous ressemble, vous recherchez un appareil photo argentique doté du plus grand nombre de fonctions automatiques possible. La mise au point et l’exposition automatiques sont indispensables, et l’avance et le rembobinage automatiques du film seraient également utiles. Et si l'appareil photo peut créer de superbes images grâce à un bel objectif, c'est un gros bonus...

Mes recommandations pour ce type de jeu à l'esprit libre couvrent toute une gamme, mais quel que soit votre choix, vous êtes forcé de vous amuser. Aujourd'hui, Lomography (vous connaissez mon sentiment envers eux !), vous fera croire que si vous souhaitez que vos photos soient aussi imprévisibles et spontanées que les aventures qu’elles ont vécues, vous devez vous équiper avec le Lomo LC-A. Il est bourré de défauts (Lomography les tournent en qualités !) et produit des photos saturées, imprécises et vignettées... Donc, définitivement non, il ne fera pas partie de mes recommandations (!!!). Par contre, pour ceux qui recherchent une meilleure qualité d'image, vous voudrez certainement vous tourner vers le Nikon L35AF. Cet appareil photo est l’un des meilleurs et porte un des meilleurs objectifs jamais intégrés dans un appareil compact économique. Il est totalement automatisé et vraiment amusant... Dans la même gamme, on pourrait signaler le Canon AF35M un peu plus ancien... Ils ne sont pas exempts de limitations, mais pour des point and shoot qui doivent être utilisés comme un smartphone mais pour faire de l'argentique, ils vous surprendront par leurs résultats !...

Et pour ceux qui ont hâte de voir leurs images, prenez des photos avec un appareil photo instantané classique type Polaroid série 600 ou les appareils Instax de Fujifilm. Avec le film instantané, vous transporterez un créateur de mémoire instantanée.

Parce que tous ces appareils vous permettent de viser et de prendre des photos sans trop y penser, vous pourrez vous concentrer sur ce qui compte vraiment pour vous : vous amuser...

Nouveau photographe argentique, vous voulez apprendre sérieusement la photo.
Beaucoup de visiteurs de ce site s'identifieront comme étant de ce type de photographe. Vous n'avez pas fait de film depuis très longtemps, peut-être même vous n'avez jamais rien fait d'autre qu'utiliser votre téléphone ou un compact numérique bas de gamme, mais vous avez été piqué par le virus de la photographie. Vous avez vu les types d'images que les photographes expérimentés peuvent créer avec un véritable appareil photo et vous voulez vous améliorer.

Vous recherchez un appareil photo argentique facile à prendre en main, moyennement difficile à maîtriser, mais tout à fait gratifiant pour ceux qui déploient des efforts. Il existe un grand nombre d'appareils correspondant à ce projet.

Vous allez vouloir quelque chose avec une sélection de modes de prise de vue, plutôt que de faire un point entièrement automatique. Vous voudrez un appareil photo permettant la prise de vue avec priorité ouverture ou priorité vitesse. Le mode manuel serait amusant, vous ne l'utiliserez probablement pas beaucoup à ce stade mais il doit être présent. Les objectifs interchangeables sont un must, car vous aurez envie d'expérimenter différentes longueurs focales. Si cela vous ressemble, vous avez besoin d'un reflex japonais classique.

Dans l'article précédent, je vous proposais le Canon EOS 500, je ne vais pas me contredire. Il me faudra ajouter aujourd'hui, le Pentax Super-A, l'Olympus OM-10 ou le Minolta XE-7. Je suppose que je devrais ajouter le Canon AE-1 ou le Minolta X-700, mais ces derniers n'offrent pas tous les automatismes et, en plus, le Canon présentait des problèmes de fiabilité (plus l'absence d'automatisme priorité ouverture, c'est stupide !) d'où leur éviction...

Chacun de ces appareils offre des objectifs interchangeables exceptionnels, une construction solide et un nombre de boîtiers produits suffisamment important pour que l'achat d'un d'eux ne tue pas votre budget. Ils offrent également les modes de prise de vue avec exposition automatique. Cela signifie que l'appareil va vous aider à faire une bonne exposition. Définissez une variable (comme l'ouverture ou la vitesse d'obturation) pour que l'appareil photo lise la lumière et règle l'autre variable sur la valeur correcte, ce qui donne une image parfaitement exposée. Parce que ces appareils donnent un coup de main sans prendre totalement le relais, vous pourrez vous concentrer sur le cadrage, la composition, l'apprentissage et le perfectionnement...

Si vous êtes déjà rompus à la photographie, vous photographiez en numérique depuis quelques années maintenant et vous adorez votre reflex numérique. Vous sortez dans le seul but de faire des photos. Vous connaissez parfaitement les bases de la photographie et vous souhaitez expérimenter l'argentique comme moyen de garder les choses amusantes et fraîches. Vous vous souciez de l'art de faire de bonnes images, mais vous n'êtes pas obsédé par les spécifications ni par la meilleure machine au monde. Vous voulez un appareil qui vous aidera à vous sentir connecté au processus de création d'une image analogique. Vous voulez une machine qui a un peu plus d'âme que votre appareil photo numérique.

Mes recommandations pour ce type de jeu sont assez variées. Pour ceux qui recherchent une expérience purement mécanique, je recommande la série Minolta SRT. Ces appareils sont incassables, disposent d'un système de mesure incroyable et donnent l'impression d'être des machines sérieuses et vintage, vous pourrez largement préférer un appareil comme le Pentax K1000 par exemple ou le Pentax Spotmatic dont j'ai parlé dans l'article précédent... Ces appareils vous amèneront au cœur de la photographie : exposition manuelle, avance manuelle du film, tout manuel (bien qu’ils aient un photomètre). Vous apprendrez une chose ou deux et vous en profiterez à chaque instant...

Si vous voulez essayer quelque chose de totalement différent, essayez un appareil photo utilisant des films moyen format type 120 ou 220... Mais je ne vais pas m'appesantir car je parle ici de premier appareil argentique et le moyen format n'est franchement pas à recommander à un débutant (même s'il a dix ans de pratique de reflex numérique derrière lui !...).

Vous pourrez également vous tourner vers des appareils haut de gamme type Canon F1, Nikon F3, et pourquoi pas Leica M3, M4, M6 ? Ils sont tous très bien, indestructibles mais très cotés donc très chers. Ils sont recommandables, c'est pourquoi j'en parle, mais vu les prix, je ne les recommande pas, il vaut mieux acheter des boîtiers moins chers et conserver la différence pour acheter de bons objectifs complémentaires !!!...

Au fait, pour vous faire une idée, vous pourrez lire avec profit la page ici.

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Si vous avez apprécié cet article, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

Retour en haut de la page


COMMENT SIMPLIFIER SES DÉBUTS EN PHOTO ARGENTIQUE

La photographie argentique peut paraitre difficile (et elle peut l'être, assurément !). La courbe d'apprentissage est souvent raide et griller vingt rouleaux de film au fur et à mesure que nous apprenons les ficelles de la photographie peut, en effet, être une expérience coûteuse et frustrante. Cette barrière à l'entrée peut même amener certains d'entre nous à laisser tomber, ce qui est dommage, car les expériences photographiques sont aussi enrichissantes et excitantes que la réalisation d'images étonnantes sur film. Mais cela n’a pas besoin d’être aussi difficile. Voici quelques astuces simples qui aideront les débutants (et photographes numériques, même expérimentés) à améliorer immédiatement leurs résultats lors de la création photographique sur film.

Bien que cela puisse être frustrant, au début, utilisez un appareil photo argentique moderne. Je sais que vous aimez le Pentax K1000 (ou que vous l'aimerez), tout comme moi. Mais c’est un appareil photo de base qui risque de vous bloquer (surtout si vous essayez de photographier pour la première fois). Je sais que les boîtiers modernes n’ont pas tout à fait le charme des machines plus anciennes, mais si votre principale préoccupation est de créer de superbes images, essayez-en un.

Les appareils tels que la gamme Maxxum de Minolta, la série N de Nikon et les reflex EOS d’entrée de gamme Canon n’ont peut-être pas l’air aussi stylé qu’un appareil comme l'AE-1 ou le SuperA, mais ces appareils « de base » des années 1990 sont presque toujours des machines supérieures aux reflex les années 1970 que tout le monde semble encenser. Même les appareils photo les moins chers des années 1990 et 2000 sont dotés de fonctions intégrées que les appareils comme le K1000 ne peuvent absolument pas concurrencer. Modes de prise de vue PASM complets : auto, semi-automatique, compensation d'exposition, bracketing, multi-exposition, mesure de la lumière dynamique et autofocus ! Plus de sujets flous. Imaginer… Ces appareils pourtant humbles sont le produit de décennies d'innovation. Dans les années 1990, les fabricants d'appareils photo avaient résolu presque tous les problèmes qui avaient entravé les photographes pendant une grande partie des cinquante années précédentes. Ils fonctionnent comme les appareils reflex numériques et les appareils sans miroir auxquels nous sommes tous habitués de nos jours. L’opération sera donc immédiatement plus confortable pour les photographes nés à l’ère numérique, et coûtera en gros environ la moitié du prix d’un appareil plus "branché". S'il existe un moyen simple de contourner les difficultés de l'argentique, le voici. Procurez-vous un appareil photo le plus moderne possible. Votre appareil photo sera plus polyvalent et vos images seront techniquement meilleures avec des connaissances limitées... Les beaux (et bons) appareils plus anciens, des années 1970~1980, voire des années 1950~1960, vous ouvriront les bras quand vous aurez acquis une expérience en argentique...

1) Limitez-vous, au début, à la prise de vue en priorité ouverture et/ou priorité vitesse. Si vous êtes un nouveau photographe, vous ne savez peut-être pas ce que signifient les termes priorité ouverture et priorité vitesse, mais ce n'est pas compliqué. Il s’agit essentiellement de modes de prise de vue semi-automatiques dans lesquels le photographe définit un paramètre d’exposition et l’appareil photo se charge de déterminer l’autre. Ces modes permettent un meilleur contrôle que si vous faisiez des photos en mode Programme tout en fournissant une méthodologie plus simple que ne le ferait un mode Manuel complet. Pour les débutants, utiliser l'un de ces modes est le meilleur moyen de voir l'impact de la modification d'un des paramètres sur l'autre et sur l'image finale. La priorité à l'ouverture est idéale pour ceux qui veulent maîtriser la profondeur de champ et la priorité à la vitesse est idéale pour ceux qui veulent capturer une impression de mouvement ou ralentir visuellement des choses en figeant des sujets en mouvement rapide. Mais ce qui est le plus impressionnant avec la prise de vue dans ces modes, c’est que nous sommes en mesure de contrôler l’aspect de l’image finale qui nous tient le plus à cœur, tout en laissant le cerveau de l’appareil photo s’assurer que notre prise de vue finale sera correctement exposée.

Pour cette raison, nous pouvons obtenir le style de photo que nous voulons, tout en évitant les erreurs de sous-exposition ou de surexposition. Et ces modes ne sont pas seulement d'excellents outils pour ceux qui souhaitent apprendre la photographie, ils sont également extrêmement utiles pour les photographes expérimentés qui veulent simplement faire de meilleures photos. En effet, ils accélèrent le processus de prise de vue et nous permettent de nous concentrer sur les aspects de la photographie qui comptent vraiment - la composition, le cadrage, la narration, le "pourquoi" d'une photo. Nota Bene : de nombreux boîtiers des années 1980 (Pentax SuperA par exemple) proposent également tous ces modes, tout en étant plus beaux, plus solides et mieux fabriqués, mais aucun d'entre eux ne proposera d'autofocus...

2) Utilisez la compensation d'exposition. Cette astuce complète l'astuce précédente et son utilisation lors de la prise de vue avec la priorité ouverture ou la priorité vitesse donnera des photos instantanément plus percutantes et plus éclatantes sans la moindre hésitation. Et tout ce que vous avez à faire est de tourner votre cadran de compensation d’exposition d’un ou deux arrêts vers une surexposition. Comment cette astuce absurdement simple peut-elle améliorer vos photos ? L’un des bons résultats de la pellicule moderne actuelle est ce qu’on appelle la « latitude d’exposition élevée ». Cela signifie simplement que le film d’aujourd’hui produira de superbes images même lorsque les paramètres d’exposition diffèrent de ce qui serait une exposition techniquement parfaite. Certains films peuvent même gérer des expositions "nulles" jusqu'à une erreur de quatre diaph'. Et si nous regardons les fiches techniques de nombreux films, nous voyons que la plupart peuvent facilement gérer la surexposition, mais réagissent mal à la sous-exposition. Cela est dû au fait que les films modernes aiment la lumière et que, plus généralement, plus la lumière est projetée sur le cadre, meilleur sera le rendu du cadre. Les photos sous-exposées ont un contraste faible, présentent des décalages de couleur étranges et ont généralement un aspect horrible. En revanche, les photos surexposées ont toujours l’air fantastique même si elles sont techniquement mal exposées. Ainsi, en réglant le sélecteur d'exposition sur un ou deux crans de plus, nous créons une protection intégrée contre les prises de vues sous-exposées. Bien sûr, différents types de films réagissent différemment et les goûts peuvent varier (ATTENTION les diapositives, par exemple, ne tolèrent pas la surexposition), mais si vous êtes un nouveau tireur qui essaie le film C-41, plus de lumière est toujours préférable.

3) S'en tenir à un film, surtout pour débuter... Les stocks de films varient énormément d’une marque et d’une sensibilité à l’autre. Apprendre à bien travailler en argentique est souvent un processus d’élimination des variables. Ainsi, choisir un film pendant que nous apprenons les ficelles de la photo argentique est un excellent moyen de contrôler cette variable très importante. Il est beaucoup plus facile de voir l'impact de nos réglages et de la lumière ambiante sur notre image finale si nous utilisons toujours le même film, plutôt que de sauter constamment d'une marque à une autre, de hauts ou bas ISO.

4) Si vous débutez avec un film noir et blanc et que vous développez chez vous, cette astuce peut aller encore plus loin : développez toujours avec les mêmes produits chimiques, à la même température et en utilisant les mêmes techniques (retournements). En contrôlant également ces variables, nous sommes en mesure de savoir plus rapidement ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas lors de la prise de vue et du développement d'un film.

Mais quel film choisir ? C'est une question difficile. J'avais déjà écrit (ou je vais le faire si ce n'est pas fait !) un certain nombre de profils de film qui pourraient vous aider à prendre une décision. Alors jetez un coup d'œil à ce que chaque film a à offrir, à quoi ressemblent les résultats et décidez à partir de là.

Une recommandation personnelle ? Essayez un film à usage général avec une sensibilité modérée quelque part autour de 400 ISO, et orientez-vous peut-être vers des contenus plus abordables au début. Laissez les films professionnels et spécialisés de côté jusqu'à ce que vous maîtrisiez les débuts de l'argentique...

5) Achetez le meilleur objectif possible. Ancien et d'occasion, comme matériel neuf, le choix du meilleur objectif est systématiquement synonyme de prix élevé... Si vous achetez votre premier "kit" argentique, n’oubliez pas que vous n’avez pas besoin de dépenser beaucoup d’argent pour un boîtier. Ce sont essentiellement des boîtes étanches à la lumière avec un mécanisme permettant de chronométrer les expositions. L'objectif est source de toutes les superbes photos, alors donnez la priorité à un excellent objectif plutôt qu’à un corps coûteux et votre photographie sera meilleure. Pour revenir à notre premier conseil, essayez d’acheter un boîtier moderne moins cher avec un objectif fantastique au lieu d’un ancien boîtier onéreux avec un objectif moyen. Quel objectif devriez-vous rechercher ? Pour commencer, achetez un objectif standard (= 50mm en argentique petit format). Ces objectifs sont moins polyvalents que les zooms et n’offrent qu’une seule distance focale, mais le compromis est en termes de performances. Les objectifs Prime offrent une qualité d'image bien meilleure et des ouvertures plus rapides dans un boîtier plus petit que leurs homologues à zoom. Ils permettent d'obtenir des images plus nettes et plus dynamiques, avec une plus grande capacité en faible luminosité et la possibilité de créer d'étonnants bokeh ! Et si vous avez besoin de zoomer, utilisez vos pieds...

6) Continuez à tirer, faites des erreurs mais continuez... Mon dernier conseil est probablement le plus important : n'abandonnez pas. Si vous travaillez en argentique pour la première fois ou même si vous êtes un photographe expérimenté prenant une pause dans le numérique, attendez-vous à des résultats pas exceptionnels. Le film est délicat. Il n'y a pas de visionnage en direct et vous n'êtes pas sûr de ce que vous avez fait jusqu'à ce que le film soit traité. Si vos premiers résultats ne sont pas ceux que vous attendiez, lisez quelques conseils, pratiquez et continuez. Le processus de création d'images sur film est magique, et l'utilisation de boîtier mécanique est une action particulièrement engageante dans un monde trop numérisé. Que vous soyez naturellement excellent ou pas, le processus est ce qui compte !!!... et essayez de vous rappeler que les images imparfaites sont souvent les plus captivantes. Alors remontez ces leviers d’avancement du film dans l'appareil, concentrez-vous et continuez à shooter quoi qu'il arrive...

___
Voilà, c'est tout, c'est simple (comme promis) et, croyez-moi, cela vous propulsera dans votre projet argentique, sans douleur...

ATTENTION : L'ENSEMBLE DES TEXTES ET DES IMAGES EST PROTÉGÉ PAR UN COPYRIGHT DE THIERRY DELORRAINE POUR LE SITE www.thydelor.eu

Si vous avez apprécié cet article, merci de soutenir mon site en créant un lien vers « www.thydelor.eu » sur votre site, votre blog (ou ceux de vos amis). Voir également ici.

Retour en haut de la page


CHOISIR UN BOÎTIER MÉCANIQUE OU ÉLECTRONIQUE ?

Voilà un article que je crois très important. Mais au moment de sa rédaction, j'ai longtemps hésité quant à sa localisation dans le site... Il a finalement trouvé sa place dans la page du choix de son appareil photo ici. Désolé pour le détour...

Retour en haut de la page




 


Flag Counter

En savoir plus